Rechercher
  • Mayali Palma

Le ventouses

«Là où il y a une stagnation, il y aura de la douleur. Enlevez la stagnation, et vous enlèverez la douleur.» - Proverbe Chinois


La douleur est le résultat de la congestion, de la stagnation et du blocage du Qi – énergie -, de fluides, de lymphe, d’humidité ou de sang. Les ventouses défont les blocages pour rétablir le flux d’énergie naturel du corps. La succion des ventouses provoque une aspiration de la peau et de la couche musculaire superficielle, ce qui attire le sang et le Qi à la surface. Les ventouses sont donc l’inverse du massage; plutôt que d’appliquer une pression sur les muscles, elles créent une succion douce pour les tirer vers le haut. Même si mécaniquement ces deux méthodes sont opposées, le « massage » à la ventouse donne, pour la plupart des gens, une sensation particulièrement relaxante et apaisante.


Les ventouses peuvent être fixes, c’est-à-dire laissées en place plusieurs minutes. Elles peuvent être glissées; il faut alors mettre de l’huile sur la peau avant d’appliquer cette méthode. On peut aussi faire des ventouses « éclair » où on met et on enlève les ventouses en les déplaçant rapidement. Il y a également les ventouses sur aiguilles ou avec saignée.


La ventouse est l’un des meilleurs traitements disponibles pour les tissus profonds. On pense qu'elle affecte les tissus jusqu'à une profondeur de quatre pouces de la peau externe.

L'aspiration et la pression négative fournies par les ventouses peuvent relâcher les muscles, favoriser la circulation sanguine et calmer le système nerveux. En relâchant les muscles, la circulation sanguine et lymphatique se fait mieux et si des nerfs étaient comprimés, ça aidera à relâcher la tension autour de ceux-ci.


Les ventouses sont utilisées pour soulager les douleurs au dos et au cou, les muscles raides, l'anxiété, la fatigue, les migraines, les rhumatismes et même la cellulite.



© 2018 par Mayali Palma / 514-240-5208