Rechercher
  • Mayali Palma

Cycle menstruel et médecine chinoise

Mis à jour : mai 21

En médecine chinoise on peut diviser le cycle menstruel en 5 phases, qu’on divisera principalement en période plus Yin et plus Yang. Mais puisque il y a du Yin et du Yang dans tout, dans des proportions différentes, chaque phase contient aussi des particularités de chacun de ces « opposés ».



Ces phases sont :


• la phase du Sang qui correspond à la période menstruelle

• la phase Yin (oestrogènes) qui est la période entre les menstruations et l’ovulation;

• la phase ou le Yin se transforme en Yang : l’ovulation;

• la phase Yang (progestérone) qui est la période post-ovulatoire;

• la phase Qi qui fait référence à la période prémenstruelle.



Phase du Sang

La phase folliculaire, qui commence au jour 1 des menstruations et qui se termine à l’ovulation, est la période Yin du cycle comparativement à la phase lutéale (Yang) qui est de l’ovulation aux menstruations.

Le Sang, les liquides organiques et les essences (Jing) sont Yin et la phase folliculaire à beaucoup à voir avec ces substances. De plus, on dit que cette période est hypothermique puisque notre température basale est plus basse.


Donc, on divise la phase folliculaire en deux phases : la phase du Sang et du Yin.

La phase du Sang est le moment où il y a les saignements menstruels. Ce Sang est stocké dans le méridien Vaisseau pénétrant (Chong Mai), qu’on appelle aussi Mer du Sang et au jour 1 des règles, Chong Mai commence à se vider avec l’aide du Qi du Vaisseau Conception (Ren Mai). Comme il y a du Yin et du Yang dans tout, la circulation du Qi (plutôt Yang) doit être optimale et fluide pour que l’écoulement puisse bien se passer. C’est donc aussi un peu la phase du Qi qui s’allonge. En médecine chinoise (et en médecine allopathique), la couleur, la texture et le flux du sang va nous donner beaucoup d’informations. C’est pourquoi, normalement, votre acupuncteur(e) vous posera plusieurs questions sur vos menstruations. Rouge vif, rouge clair, brun, fluide, caillots, spotting-flux-spotting, abondant, léger.

.

Comme l’hiver, la période la plus Yin, (ou la période entre minuit et le petit matin), c’est le moment de se reposer, se déposer, être introspective et laisser beaucoup de place à notre intuition. Même si la vie moderne nous donne rarement le privilège d’un repos complet, vous vous sentirez tout de même beaucoup mieux si vous prenez du temps pour relaxer le plus possible dans cette période. Certains disent que la façon dont on prend soin de nous dans cette phase, la façon dont on prend soin de notre énergie (et notre Sang) influencera notre niveau d’énergie pour le reste du cycle. Par exemple, si on se pousse beaucoup et qu’on ne se repose pas pendant nos menstruations, on n’aura pas les ressources nécessaires pour « rebâtir » notre Sang et notre Qi et on risque d’être épuisée les autres phases.


Ce qu'on veut prioriser dans cette période :


C’est important pendant cette période de se garder au chaud. Bas de laine-bouillotte-tisane. Selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC), les femmes ne devraient pas faire de l’exercice intense pendant cette période, parce que, d’abord on veut favoriser ce mouvement vers le bas, de retour à la terre et parce que, toujours selon la MTC, la période menstruelle amène un « vide de Sang » et l’exercice physique intense utilise cette précieuse ressource pour nourrir les muscles, donc peut nous épuiser davantage. Toutefois, l’exercice léger (marche, yin yoga, danse) favorisera le bon mouvement du Sang et du Qi et aidera à diminuer les douleurs menstruelles.


De plus, on voudra manger des aliments réchauffants (qui aident la Rate à produire le Sang) et nourrissants (pour avoir les ressources pour nourrir ce Sang). Les plantes nourrissantes sont aussi des bonnes alliées.


Les 3 premiers jours c’est le « point zéro » hormonal, il n’y a pas d’hormone dominante. Après ces 3 jours, le cycle hormonal recommence.

Phase du Yin

La phase Yin c’est le moment entre les règles et l’ovulation.


Plus on approche l’ovulation, plus le Yin (œstrogènes/estradiol) croît. En effet, l'hormone Yin – estradiol - envoie des signaux à l'utérus pour préparer la "petite grotte humide et sombre" qui sera la parfaite maison de transition pour le potentiel bébé. C’est aussi le moment où les substances Yin (glaires cervicale, sang, follicules ovariens, ovules) sont le plus abondantes.


Après que le méridien Chong Mai ait été vidé avec les menstruations, la « reconstruction » du Yin et du Sang augmentera jusqu'à ce que Chong Mai soit complètement rempli à nouveau.


Au jour 5, le « remodelage » de l'endomètre est terminé. Au jour 5-6, lorsque les règles sont normalement terminées, l'endomètre a une épaisseur d'environ 1 à 2 millimètres. À mesure que les niveaux d’œstrogènes augmentent, le tissu endométrial se développe. Cette muqueuse utérine se construit avec comme « matériaux », du Yin, des Essences et du Sang, jusqu’à ce qu’elle atteigne environs 8 à 10 millimètres d'épaisseur. Puis, la glaire cervicale, très favorable aux spermatozoïdes sera produite. Le col de l'utérus s'ouvrira pour laisser sortir cette précieuse substance. Tout cela se passe parce que l'un des follicules ovarien deviendra dominant et commencera à produire de plus en plus d’œstrogènes, ce qui provoquera l’épaississement de la muqueuse utérine et l’augmentation des glaires cervicale.


Donc, dans cette période, en médecine chinoise nous travaillerons à nourrir le Yin des Reins, le Sang et les Essences. La qualité du Yin aura une incidence sur tout ce qui à été mentionné plus haut.


On priorisera les aliments riches en protéines et les bons gras afin de construire le Yin et le Sang. Les bouillons seront merveilleux. Les aliments riches, complets, le moins transformés possible aiderons à reminéraliser le corps après les saignements. Il est important de diminuer la consommation d’aliments stimulants le plus possible, puisqu’ils ne feront qu'appauvrir le yin. La caféine, l'alcool, le sucre et les épices fortes / piquantes font tous partie de cette catégorie.


Quelques changements de style de vie pour nourrir le Yin :

  • Tentez de vous endormir avant 22h;

  • Dormez dans une pièce très sombre;

  • Limitez le temps d'écran pendant la journée;

  • Hydratez-vous bien, tentez d’aller passer du temps en nature tous les jours;

  • Évitez de vous surmener;

  • Prenez du temps pour vous reposer et vous ressourcer.


C'est souvent le manque d'immobilité dans nos vies qui nous déséquilibre. Nous avons besoin à la fois de l'activité (Yang) de la vie et du repos (Yin) dans la vie pour rester en bonne santé.


Mais puisqu’il y a du Yin et du Yang dans tout, mais dans des proportions différentes, cette phase est aussi très Yang. C’est le printemps du cycle menstruel, le moment où tout est en croissance. Plus on approche l’ovulation, plus on a tendance à être créative, à vouloir sortir, rencontrer des gens (tsé, pour rencontrer quelqu’un avec qui procréer - bien joué Mère Nature!). La libido sera aussi souvent plus importante dans cette période. Maisie Hill, celle qui a écrit Period Power, appelle l’œstrogène : l’hormone Beyoncé !


Le Yin se transforme en Yang : ovulation

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) dit que le Qi du Foie met l'ovulation en mouvement. Vers la fin de la phase folliculaire, alors que les pics d'oestrogènes et le Yin atteignent leur apogée (lorsque le maximum d'oestrogène produit une baisse de température avant l'ovulation), le Qi du Foie est sollicité pour déclencher la transformation du Yin (œstrogène) en Yang (progestérone).


D'autres hormones sont aussi impliquées dans ce processus (GnRH, LH, FSH). En MTC, on dit que c’est le Cœur qui englobe les fonctions de l'activité de l'hypothalamus et de l'hypophyse, qui sécrète ces hormones. Donc, il est aussi important que le Qi du Cœur circule bien. On dit aussi que c’est le Cœur qui amène le Sang à l’Utérus.

À mesure que ces hormones sont libérées, une cascade d'événements se produit au cours des quelques jours qui suivent. Dans l'ovaire, le follicule, maintenant grand d’un diamètre de 20 millimètres (environ la taille d'un raisin), éclate et l’ovule est libéré dans la cavité abdominale. Ensuite, les petites franges de la trompe de Fallope balayent l'ovule à l'intérieur, offrant un chemin direct vers l'utérus.


Dans cette période, les glaires cervicales sont normalement abondantes (et ont généralement une texture de blanc d’œuf) et le col de l’utérus est haut, ouvert et mou (comme les lèvres).




Donc, pendant l'ovulation, le Yin (issu de la croissance pendant la phase folliculaire) doit être suffisamment abondant pour se convertir en Yang. Le Qi et le sang doivent circuler librement. Pour assurer la circulation fluide du Qi (du cœur et du foie), on voudra bouger/faire de l’exercice (pour faire circuler le Qi en général, mais aussi augmenter la circulation sanguine dans le petit bassin), faire circuler ses émotions (s’exprimer de façon bienveillante) et faire des activités pour gérer son stress (dessin, chant, danse, rire, se coller, flatter son chat, méditer...)


Phase du Yang

Cette phase commence après l’ovulation, quand la température basale du corps augmente (plus de chaleur, plus de Yang). C’est la phase lutéale qu’on appelle aussi phase hyperthermique. À l’ovulation, quand l’ovule et libéré du follicule ovarien, ce follicule devient une glande endocrine temporaire qu’on appelle « corpus luteum » ou corps jaune. C’est le corps jaune qui sécrétera la progestérone (pro-gestation) qu’on peut voir comme le carburant pour l’incubateur du corps. La progestérone réchauffe et donc est Yang dans sa nature. Son objectif : préparer l'endomètre de l'utérus pour l’implantation de l'ovule fécondé.


S'il y a grossesse, l'embryon libérera l’hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG), ce qui signalera au corps jaune d'augmenter sa production de progestérone (pour éviter une menstruation).


Pendant la phase lutéale, dominée par le Yang, la température basale de votre corps devrait rester élevée jusqu’aux règles. Cette phase est régie par le Yang des Reins et le Qi de la Rate. En médecine chinoise, le « défaut de la phase lutéale » (phase lutéale trop courte) est souvent le résultat d'une insuffisance de Yang du Rein ou de Qi de Rate (voir les symptômes dans les images plus bas). Quand le Yang du Rein est déficient, il va parfois « emprunter » de l’énergie au Qi de la Rate. Ou des fois le Yang des Reins ne fournit pas assez de chaleur à la Rate. Donc, un scénario où on retrouve des symptômes de ces deux syndromes est fréquent.



Il sera important de réduire les stimulants (alcool, café ou plantes trop stimulantes). On évitera de trop s’entraîner ou trop travailler et de dormir assez.


Dans cette phase, la température basale est plus élevée, la progestérone arrête la production de mucus fertile, les pertes seront plus sèches (humidité transformée par la chaleur du Yang), et le col de l’utérus sera plus bar et dur (comme le bout du nez).


Phase du Qi

S’il n’y a pas eu de fécondation et d’implantation, le corps bouge vers sa phase prémenstruelle. Dépendant de votre constitution, cette phase dure généralement de 2 à 7 jours. Comme pour l’ovulation où le Qi du Foie transforme le Yin en Yang, c’est encore le Qi du Foie qui convertira le Yang en Yin pour déclencher les menstruations (le corps jaune cessera sa production de progestérone). Pour que cette transformation se passe en douceur, votre Qi et votre Sang doivent circuler librement dans tout le corps. Quand le Qi et le Sang circulent bien, qu’il n’y a pas de blocages ou de stagnation, la période prémenstruelle se passe bien, sans symptômes désagréables. Malheureusement, l’énergie du Foie est facilement affectée par le stress, le manque d’activité physique, certains aliments (alcool, café, gras) et les émotions refoulées.


Nos vies mouvementées et occupées sont des terrains propices à la stagnation de l’énergie du Foie. Donc, si la libre circulation du Qi ne se fait pas bien il y aura des symptômes prémenstruels (voir image). Il y a quelques semaines j’ai écrit un article « Comment mieux vivre la période prémenstruelle ». Il y a beaucoup plus de détails sur cette phase dans cet article.


La phase prémenstruelle est une période où on devient plus sensible. Plus sensible à ce qui se passe dans notre corps, plus intuitive, réceptive, plus à l’écoute de nos besoins et donc, de nos limites. C’est un moment où on devient plus impatiente face à ce qui nous dérange tout le reste du cycle, mais que notre œstrogène camoufle en première partie de cycle. Plusieurs femmes n’ont pas encore découvert la puissance que cette phase de sensibilité, de force profonde et d’écoute peut apporter si on vit en harmonie avec celle-ci. Cette phase menstruelle nous donne la force de nous affirmer dans ce que l’on désire vraiment et quand c’est fait dans l’accueil et de façon consciente, ça peut être vraiment beau.



Pour aller plus loin

The infertility cure de Randine Lewis

Period Power de Maisie Hill

Treatment of infertility with Chinese medicine de Jane Lyttleton








Avertissement :

Mayali Palma des informations générales sur la médecine chinoise, la santé et le bien-être uniquement à des fins d'information pour la lectrice. Le contenu affiché n'est pas destiné à offrir des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement individuel. Les informations fournies par l'auteur du blog ne se substituent pas aux soins médicaux et si vous avez des questions spécifiques sur une question médicale, vous devez d'abord consulter votre médecin ou un autre professionnel de la santé.

© 2018 par Mayali Palma / 514-240-5208