© 2018 par Mayali Palma / 514-240-5208

 

Qu'est-ce que l'acupuncture ?

Photo par Vicky Métayer

L'exercice de l'acupuncture constitue tout acte de stimulation, généralement au moyen d'aiguilles, de certains sites déterminés de la peau, des muqueuses ou des tissus sous-cutanés du corps humain dans le but d'améliorer la santé ou de soulager la douleur.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les aiguilles ne sont pas le seul moyen de prodiguer des traitements d'acupuncture. L'acupuncteur peut également utiliser d'autres actes de stimulation que l'aiguille comme la chaleur (moxibustion), les pressions (ventouses, massage tuina, acupression), l'ajout de stimulation électrique (l'électro-acupuncture) ou d'un rayon lumineux (laser doux) pour accomplir les mêmes objectifs.

La sélection du type et les méthodes de stimulation sont déterminées par l'acupuncteur et basée sur l'état de santé du client, son bilan énergétique, la localisation de la douleur ou des symptômes et la palpation des zones et méridiens impliqués.

La stimulation de points, qu'ils soient sur le trajet des méridiens ou non (points dits « douloureux » ou points d'acupuncture dits «hors méridiens»), vise à calmer la douleur, l'inflammation et l'irritation ressentie et/ou à favoriser la vitalité d'une région, d'un organe ou d'une fonction déterminée de l'organisme. 

L'objectif de cette sélection de points et méthodes de stimulation est d'agir le plus efficacement sur une problématique spécifique ou un ensemble de symptômes.

Les troubles traités par l'acupuncture

L'acupuncture a un champ d'action très vaste et est efficace dans le traitement d'un éventail de problématiques de santé. Elle peut être utilisée pour des traitements préventifs, alternatifs ou complémentaires selon le cas.

 

L'acupuncture peut agir sur les réalités et systèmes suivants :

Traitement de la douleur, système neurovégétatif, système digestif, troubles du sommeilsystème locomoteur, allergiessystème circulatoire, système respiratoire, système génito-urinaire, système cutané, système reproducteur, troubles menstruels, anxiété, stress, humeurs, grossesse & accouchement, santé et bien-être, système oculaire, effets secondaires (aux médicaments, au traitements contre le cancer), système auditif, performance sportive, problèmes de dépendances, autres conditions de santé, ...

Vous n'êtes pas sûr que l'acupuncture peut traiter votre condition ? Contactez-moi pour plus d'information ou consultez le site de l'Association des Acupuncteurs du Québec.

Grossesse et acupunture

 

La grossesse ainsi que son aboutissement est une aventure merveilleuse puisqu'elle permet de donner la vie. Et, comme toutes les aventures véritables, elle n'est pas sans difficulté. Si la grossesse n'est pas une maladie, bien au contraire, il reste que l'organisme maternel subit pendant cette période toute une série de modifications physiologiques, anatomiques, métaboliques et psychiques, qui créent un état bien particulier. Cet état spécifique de la grossesse exige une adaptation constante. Si certaines femmes ont une grossesse facile jusqu'à la fin, beaucoup d'autres sont incommodées à un moment ou à un autre de cette période de leur vie.

L'acupuncture et le suivi de grossesse

Étant d'abord une médecine préventive, l'acupuncture peut jouer un rôle très efficace dans le suivi de la grossesse. Elle présente l'avantage majeur d'éviter ou minimiser les recours aux médicaments dont on redoute les effets tératogènes, c'est-à-dire les risques de malformations du foetus. De plus, des séances d'acupuncture permettent à la femme enceinte de prendre un temps d'arrêt, de se reposer, de s'allonger, de se détendre, toutes choses qui ont un effet bénéfique sur son état et l'incitent à prendre soin d'elle dans une période exigeante de sa vie. La femme enceinte aura avantage à consulter un acupuncteur, qui, par la prise de pouls, l'examen de la langue et un interrogatoire minutieux, peut détecter les divers troubles de grossesse. L'identification précoce d'un déséquilibre permet un traitement facile, prévenant ainsi certaines complications futures.

Durant la grossesse l'acupuncture permet de :

• soulager les nausées et vomissements
• soulager l'anxiété et l'angoisse
• traiter la sinusite de grossesse
• traiter le tunnel carpien de grossesse
• traiter la constipation
• traiter les troubles de la circulation, les enflures et les lourdeurs des jambes
• soulager les douleurs lombaires, du sciatique, les douleurs abdominales et pelviennes
• prévenir certaines menaces de travail préterme (MTPT)
• traiter l'oligoamnios (liquide amniotique insuffisant)
• modifier la position du foetus en cas de présentation en siège, idéalement entre la 30e et 34e semaine de grossesse.

 

Préparation à l'accouchement:

• favoriser le déclenchement du travail en cas de dépassement du terme
• favoriser l'assouplissement du col et du périnée
• stimuler la contractilité utérine

 

Après l'accouchement l'acupuncture permet de :

• traiter la dépression post-partum et le «baby blues»
• réduire le temps de récupération des séquelles possibles de l'accouchement (oedème, épisiotomie, hémorroïdes)
• traiter les problèmes d'allaitement (trop ou pas assez de lait) et les troubles aux seins

 

Fréquence des traitements :

Normalement, la femme dont la grossesse se déroule bien devrait voir son acupuncteur une fois par mois jusqu'à la fin du huitième mois de grossesse et à raison d'une fois par semaine durant le neuvième mois. Ces dernières séances sont destinées à calmer l'anxiété, à soulager la fatigue et à favoriser l'assouplissement du périnée et du col de l'utérus. Ainsi, les femmes enceintes arrivent à terme dans de bonnes conditions physiques et psychologiques.

Le texte vient du site de l'Association des acupuncteurs du Québec

Références : Association des acupuncteurs - http://www.acupuncture-quebec.com/decouvrir-acupuncture.html

Ordre des acupuncteurs - https://www.o-a-q.org/fr/Accueil.aspx